Comment compléter votre dossier

Découvrez les grandes étapes

ÉTAPE 1

Nous prenons contact avec vous pour échanger ensemble et faire le point sur vos exigences et vos besoins pour votre couverture d’assurance emprunteur.

ÉTAPE 2

Nous vous demandons des documents réglementaires pour engager notre étude (la copie de votre carte nationale d’identité, la copie de votre offre de prêt ou la simulation bancaire, un Relevé d’identité bancaire et la fiche d'entrée en relation).

ÉTAPE 3

Nous vous transmettons un ou plusieurs dossiers d'assurances de prêt que nous aurons sélectionnés. Pour chaque dossier monté, il faudra compléter :

  1. Une demande d’adhésion au contrat ou bulletin de souscription
  2. Un ou plusieurs questionnaires de santé

ÉTAPE 4

Le médecin conseil de chaque compagnie sollicitée étudie votre dossier médical. Vous recevez ensuite le résultat.

ÉTAPE 5

Nous échangeons ensemble sur les résultats obtenus et nous vous apportons notre conseil pour vous aider à choisir votre assurance emprunteur.

ÉTAPE 6

Votre demande est acceptée et les conditions ainsi que le tarif vous conviennent : votre courtier Assfi procède à l’édition de votre contrat d’assurance de prêt.

Combien de temps s’écoule entre le premier contact et l’édition du contrat d’assurance ?

Compléter un dossier d’assurance et prévoyez un délai de 1 à 3 semaines maximum, pour les personnes ayant un risque aggravé de santé, en prenant le soin de compléter rapidement vos questionnaires.

Ces délais peuvent être raccourcis avec l’utilisation des emails.

Nous serons l’interface entre la compagnie d’assurance et vous pour le suivi de votre dossier et durant toute la vie du contrat.

Comment compléter son questionnaire de santé ?

Soyez précis pour compléter chaque questionnaire, pensez à noter les dates exactes, le détail du traitement… si vous jugez qu’il n’y a pas assez d’espace, n’hésitez pas à utiliser une feuille supplémentaire et à l’ajouter à votre envoi.

Si vous avez un doute comme « doit-on le déclarer ? » la réponse est toujours oui, si votre état de santé entre dans le cadre du droit à l’oubli, l’assureur n’en tiendra pas compte et ne vous demandera pas de document complémentaire.

N’omettez aucune question et ne faites pas de rature.

Vos déclarations vous engagent et une fausse déclaration entraîne la nullité du contrat conformément à l’article L.113-2 du Code des assurances. Dans ce cas, aucune indemnisation n’aura lieu en cas de sinistre.